// Vous lisez...

trompes-tubes

Ziph

JPEG - 62.7 ko

Ziph David Bausseron, Claude Colpaert, Vincent Debaets, Lune Grazilly, Patrick Guionnet, Jacques Leclercq, Thierry Madiot, Yanik Miossec, Aline Paligot, Michael Potier, Christian Pruvost et Li-Ping Ting.

direction artistique et compositions : Thierry Madiot

CD mai 2011 sur Prele Mise en son, enregistrement et mastering Eric Cordier

Production Muzzix-Le Crime

Enregistrements les 20 et 21 mars 2004 à la malterie à Lille et les 3 et 4 juillet 2004 à Drama Makina À Hellemmes

Titres des morceaux : I’m blowing in a tube to Alvin Lucier

Breathing gesture to Phill Niblock

Twelve 1 to John Cage

Poème pour trompes télescopiques to La Monte Young

Sensor acoustic band to Atau Tanaka

Nasal critical band to James Tenney

Laptop imitation to Charlemagne Palestine

Ontological breathing to Radu Malfatti

Balloon Synthesis to David Tudor

Stases nuageuses à Xenakis

Phonographie d’intérieur à Chris Watson

Dripping tubes to George Brecht

Une revue en anglais du CD sur le blog de Ken Waxman Jazz World

"Dans Ziph, il n’y a pas de notion d’improvisation, ni de partition, juste une simple mise en espace (en cercle tourné vers l’extérieur ou l’intérieur, en ligne, en bi-frontalité, dispersés, en déplacement, ou bien focalisés voire disséminés), une notion de durée, un parcours de quelques modes de jeu, et une écoute de l’espace sonore. Nous avons tous le même instrument (une trompe télescopique) et les mêmes indications. Nous ne devons nous entendre individuellement uniquement en soustraction. C’est à dire par l’absence de notre son dans le collectif.

Nous sommes élément inaudible d’un tout. De même que certains insectes en été unique et multiple tout à la fois.

Notre instrument n’en ai déjà plus un. Simple tuyau télescopique en plastique de 20 à 250 cm munis en général d’un ballon sculpture en latex naturel, il est le moyen d’occuper l’espace acoustique de nombreuses manières.

Notre son est le résultat acoustique d’une pensée influencée par les pratiques d’un demi siècle d’électro acoustique. Car il ne suffit pas d’utiliser un laptop pour être héritier des précurseurs des chercheurs sonores du milieu du vingtième siècle.

Mi organique de part la production du son le souffle allié au latex, mi électro acoustique de part le minimalisme et l’appel à la sinusoïde comme principale source d’inspiration, nous cherchons à brouiller les pistes d’une division de la musique entre électro et acoustique."

JPEG